Thériaque
Mise à jour de la base le
20/10/2021
Nouveau !
Découvrez
     
       

Theriaque-Info n°93

Lettre d’information médicale et pharmaceutique N°93 - 20 Septembre 2021

Vous pouvez retrouver les informations proposées par le CNHIM et la base Thériaque sur Internet ainsi que dans les derniers numéros de Dossier du CNHIM

Dernière parution :

Dossier du CNHIM Août 2021, XLII, 4.

Mucoviscidose : nouvelles thérapeutiques ciblant le gène CFTR

Avec la participation des deux comités de rédaction et de lecture.

Vous pouvez télécharger le bon de commande ici ou commander les dossiers par mail (secretariat@theriaque.org)

KomenKiFon chez Thériaque ?

Les médicaments en "double circuit" ville - hôpital

Certaines spécialités pharmaceutiques peuvent être dispensés aux patients ambulatoires, à la fois à l'hôpital en rétrocession et à la fois en officine.

Ce "double circuit" concerne plusieurs classes médicamenteuses, indiquées dans des pathologies bien spécifiques .

Mais est-ce que vous connaissez bien cette modalité particulière de dispensation ? Thériaque vous propose un nouveau quizz pour tester rapidement vos connaissances :

Parmi ces spécialités, laquelle n'est pas en "double circuit" :

Eviplera, Hemlibra, Truvada, Harvoni, Cymevan ?

La réponse en image ci-dessous !

Partagez et commentez l'actualité en nous rejoignant sur

Actualités médicaments

Vaccins contre la Covid-19 :

A partir du 1er janvier 2022, la contraception sera gratuite pour les femmes de moins de 25 ans. Actuellement, cette prise en charge ne concerne que les femmes mineures. Elle couvrira le coût de la contraception et les actes qui y sont liés (une consultation par an avec un médecin ou une sage-femme et les examens biologiques potentiels)

Vigilances

Imbruvica (ibrutinib) en association le rituximab et les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine : un signal de sécurité montre un taux plus élevé de morts subites ou cardiaques. Dans l'attente d'analyses complémentaires des données, l'EMA formule des recommandations pour les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique

L'Omedit Pays de la Loire diffuse un nouvel outil de sensibilisation sur les risques liés à la perfusion destiné aux professionnels de santé. Il revient, sur 7 typologies d'erreurs potentielles, liées aux médicaments administrés ou aux dispositifs médicaux utilisés pour la perfusion

Imbruvica (ibrutinib) en association le rituximab et les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine : un signal de sécurité montre un taux plus élevé de morts subites ou cardiaques. Dans l'attente d'analyses complémentaires des données, l'EMA formule des recommandations pour les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique

Réduire les risques liés à l'arrêt d'une corticothérapie par voie locale. L'agence du médicament du Royaume-Unis propose un document (en anglais) destinés aux professionnels de santé, pour les aider à mettre en œuvre un sevrage de corticoïdes topiques, en réduisant le risque d'effets indésirables, tels que le syndrome d'addiction aux dermocorticoïdes ou syndrome dit "de la peau rouge"

Recommandations - Bonnes pratiques

La HAS a mis en ligne de nouvelles recommandations concernant le choix et la durée de l'antibiothérapie pour des infections bactérienne courantes. Elles portent sur le traitement de la diverticulite aiguë sigmoïdienne non compliquée

Les fiches mémo COREB "Covid 19" viennent d'être mises à jour, notamment concernant la partie thérapeutique. Elles sont déclinées en 3 volets : le patient hospitalisés ; ambulatoire/médecine de ville ; EHPAD/médico-social

Actualités générales

La mission "flash" de la Commission des affaires sociales de l'Assemblée Nationale a rendu ses conclusions sur les salles de consommation à moindre risque, communément appelées "salles de shoot". A ce jour, deux ont été ouvertes en France, en 2016 dans l’hôpital Lariboisière à Paris et Strasbourg

Le dernier numéro de la revue Actualité et dossier en santé publique, est consacré aux perturbateurs endocriniens

Le CNSPFV a mis en ligne deux livrets comprenant des infographies par thème, pour accompagner et dialoguer autour de la fin de vie : les droits de la personne en fin de vie, les dispositifs d'accompagnement, qu'est-ce que la sédation profonde et continue. Le premier est destiné aux professionnels de santé et le second à toute personne souhaitant s'informer

Le HCSP a rendu un avis sur l'impact majeur que la crise sanitaire en cours a sur les inégalités sociales et territoriales de santé. Les auteurs formulent également 22 recommandations pour la prise en compte effective de ces inégalités, dans une période de crise qui a un caractère global, et qu’il importe de préparer par une politique sanitaire sur le long terme

Modification de prise en charge (Avis favorable de la Commission de la Transparence de la HAS et/ou publication Journal Officiel)

  • MVASI (bévacizumab) : prise en charge étendue en association au paclitaxel, dans le cancer de l'ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif, en rechute, résistant aux sels de platine

  • TRODELVY (sacituzumab govitecan) : octroi par la HAS d'une Autorisation d’Accès Précoce en monothérapie dans le cancer du sein triple négatif non résécable ou métastatique
  • VENCLYXTO (vénétoclax) : avis HAS favorable au remboursement (SMR Important / ASMR III) uniquement en association avec l’azacitidine dans la leucémie aiguë myéloïde nouvellement diagnostiquée et inéligibles à une chimiothérapie intensive. Avis défavorable (SMR Insuffisant) en association à un agent hypométhylant autre que l’azacitidine

Extension d’indication (Agence européenne des médicaments)

Au terme de sa réunion de septembre, le Comité des Médicaments à Usage Humain de l’EMA a donné un avis favorable à plusieurs extensions d’indications/Contre-indications.

Les RCP des spécialités seront mis à jour dès que ces avis auront été confirmés par la Commission Européenne

  • FIRMAGON (degarelix) : dans le cancer de la prostate en association avec la radiothérapie
  • JYSELECA (filgotinib) : dans la rectocolite hémorragique
  • KEYTRUDA (pembrolizumab) : dans le cancer du sein
  • NOXAFIL (posaconazole) : dans l'indication d'aspergillose invasive, suppression de la restriction aux patients intolérants ou réfractaire à l'amphotéricine b ou à l'itraconazole
  • NUCALA (mepolizumab) : dans la granulomatose éosinophilique avec polyangéite, le syndrome hyperéosinophilique et dans la polypose nasosinusienne
  • OPDIVO (nivolumab) : dans l'adénocarcinome gastirque, gastro-oesophagien ou de la jonction oeso-gastrique
  • ZEPATIER (elbasvir / grazoprevir) : chez les enfants à partir de 12 ans et au moins 30 kg

  • ADEMPAS (riociguat) : nouvelle contre-indication en association avec d'autres stimulateurs directs de la guanylate cyclase

Approvisionnements perturbés (ville / hôpital)

CENTRE NATIONAL HOSPITALIER D'INFORMATION SUR LE MÉDICAMENT 75/77, rue du Père Corentin75014 PARIS Tél.: +33(0)1 56 53 51 05Fax : +33(0)1 57 05 96 03secretariat @theriaque.org

Président du CNHIM : Dr Xavier DODE

Les informations présentées dans cette lettre sont issues de la veille réalisée par Thériaque sur une sélection de sites des autorités de santé françaises, étrangères, de sociétés savantes, d’associations professionnelles et de sites spécialisés. Ces sources ont été sélectionnées sur des critères rédactionnels (contenu, validation, mise à jour) et d’intérêt pour la pratique. Leur utilisation se fait sous la stricte responsabilité des professionnels de santé. La liste des sources consultées est disponible sur simple demande.

Crédits photos : unsplash.com / Pixabay.com